Pourquoi investir à Budapest ?

photo8

Un prix d’achat au M2 parmi les plus bas d’Europe

Budapest est l’une des capitales les moins chères de l’Union européenne concernant l’immobilier.Cette ville, de 2 millions d’habitants est composée de 23 arrondissements. Son prix moyen au m2 est de 1500 euros, soit près de 6 fois inférieur à la moyenne parisienne. Dans les arrondissements les plus centraux de Budapest (1er, 5ème, 6ème, 7ème et 8ème arrondissement), le prix moyen au m2 s’élève à 2 300€ (octobre 2017). Il n’y a aucune barrière légale pour l’acquisition de biens immobiliers par un étranger en Hongrie. Le journal britannique “The Telegraph” a désigné Budapest comme la capitale numéro 1 où investir dans l’immobilier (le classement complet du Telegraph en cliquant ici).

graphique-m2

Budapest, une capitale à fort potentiel

La situation géographique de Budapest lui permet d’être la capitale la plus au centre de l’Europe. Sur le plan du développement, la Hongrie est considérée (avec la Pologne) comme le pays le plus émergent d’Europe, avec une croissance de 2% en 2016 (source Eurostat). La capitale hongroise est attractive dans de nombreux domaines, notamment dans l’immobilier, le tourisme, les bains thermaux, les soins dentaires, les universités (médecine, économie, architecture, ingénierie etc..) ainsi que dans le domaine viticole. Avec 4,8 millions de touristes en 2016, la capitale hongroise fait partie des villes les plus visitées d’Europe.

Une fiscalité très favorable à l’investissement immobilier

L’absence de taxe foncière et de taxe d’habitation car ces taxes n’existent pas en Hongrie.

– Les frais obligatoires liés à l’acquisition sont moins élevés qu’en France. Ces frais sont de l’ordre de 6% (4% pour l’Etat au titre des droits de mutation et 2% pour l’avocat, qui remplace le notaire en Hongrie).

L’imposition est de seulement 15% (le taux d’imposition est passé de 16% à 15% le 1er janvier 2016) sur les revenus immobiliers hongrois tout en étant résidant fiscal français, grâce à la Convention de non double imposition signée entre la France et la Hongrie. 

La Hongrie pratique l’impôt sur le revenu à taux unique. Quelque soit vos revenus, le taux d’imposition est de 15%. La convention de non double imposition entre la France et la Hongrie a été signée en 1980. Elle permet, si vous êtes résident fiscal français, de payer vos impôts de source française en France (ex : votre salaire français) et de payer vos impôts de source hongroise en Hongrie (ex : vos revenus immobiliers à Budapest). La convention entre la France et la Hongrie concerne également l’ISF (cliquez sur ce lien pour télécharger la convention fiscale)

À noter que les droits de mutation versés à l’Etat hongrois peuvent être réduits de 50% (2% au lieu de 4%) si vous respectez certaines conditions (moins de 35 ans, premier achat, prix du bien maximum 15 millions HUF).

– Les cotisations sociales (CSG/CRDS) ne sont pas à payer sur vos revenus locatifs hongrois.

imposition

Un rendement locatif élevé comparé à la France

90% des Hongrois sont propriétaires de leurs biens. Le marché locatif est donc principalement axé sur les étrangers qui sont de plus en plus nombreux (étudiants, expatriés et diplomates), ainsi que sur les locations de courtes durées destinées aux touristes.

taux-rentabilite

Diversifier son patrimoine et diminuer les risques

Membre de l’Union Européenne, stable économiquement et politiquement, la Hongrie permet de diversifier son patrimoine dans un cadre sécurisé. L’existence d’un cadastre (comme en France) et d’un titre de propriété pour chaque bien, accessible à tout moment en ligne, permet d’éviter tout litige.

Avec un budget équivalent, investir à Budapest permet de faire l’acquisition de plusieurs biens comparé à des capitales comme Paris ou Londres. Cette diversification à travers l’achat de biens immobiliers à Budapest  permet donc de diminuer les risques.

Un cachet indéniable des appartements à Budapest

Acheter un appartement dans l’ancien à Budapest, c’est aussi pour le cachet de ses appartements. Hauts-plafonds, grandes ouvertures, moulures, parquets en point de Hongrie caractérisent le type d’appartement qu’il est possible de trouver à Budapest.

Un potentiel de plus-value important et une faible taxation

– Le prix de l’immobilier à Budapest est encore bas à l’achat et n’est pas surévalué comme dans de nombreuses capitales européennes.

– Le futur projet de la Hongrie d’entrer dans la zone euro sera un facteur de plus-value dans le secteur de l’immobilier.

– L’imposition sur les plus-values est de seulement 15% la première année, puis est dégressive jusqu’à l’exonération totale de l’impôt au bout de 5 ans de détention du bien. 
exoneration

Pour plus d’informations sur le marché de l’immobilier à Budapest, cliquez ici.

Découvrez l’analyse complète du marché immobilier de Budapest, par le Club Immobilier International, et pour laquelle nous avons participée : cliquez ici